Emailing B2B : 5 best practices

Emailing B2B

Emailing B2B

5 Best practices simples à mettre en oeuvre pour augmenter le taux de conversion de vos Emailings.

L’emailing B2B est un levier du marketing digital très efficace pour approcher des prospects et pour fidéliser les clients existants.
Pour augmenter vos taux de clics et de conversion, nous vous invitons à suivre ces 5 conseils :

E-mailing-B2B

Emailing B2B

1°) L’objet

  • Trouvez un titre accrocheur et en rapport avec le contenu de l’email,
  • Il doit être clair et concis ; limitez à 50 le nombre de caractères,
  • Adressez-vous directement à la personne en insérant le prénom et l’adresse email du destinataire dans l’objet,
  • Soyez transparent dans votre objet et dans votre adresse : cela permettra en quelques secondes à votre destinataire de vous identifier et de décider d’ouvrir ou pas le mail,
    Dans le cas inverse, il pourrait supprimer le message ou cliquer sur le bouton « Signal spam »,
  • N’en dites pas trop pour que votre destinaire ouvre votre email.

2°) Le contenu

  • Utilisez des mots clairs, faciles à comprendre,
  • Concentrez-vous sur le message : il doit être en rapport avec l’objet et tenir sa promesse,
  • Allez à l’essentiel : qui vous êtes et ce que vous pouvez apporter,
  • Privilégiez des sujets courts,
  • Limitez-vous à une offre par mail pour ne pas noyer/ennuyer votre lecteur,
  • Soyez concis et précis en montrant que vous comprenez ses besoins et avez la solution pour l’aider à régler un problème,
  • N’hésitez pas à rajouter des images, des graphiques pour synthétiser et rendre votre message plus attractif,
  • Gardez toutefois un équilibre entre le texte et les images. Placez les informations importantes sous forme de texte ; les images viennent appuyer votre message et rendre votre email plus attrayant,
  • Rajoutez une vidéo : c’est le format qui a le vent en poupe ces derniers temps,
  • Segmentez votre base pour toucher au mieux votre cible.

3°) Le CTA

  • Le CTA ou appel à l’action doit attirer l’attention. Vous devez donc le mettre en valeur grâce aux contrastes de couleurs,
  • Créez un sentiment d’urgence. Ajoutez un délai court pour encourager l’internaute à agir tout de suite,
  • Utilisez des mots d’action comme « commandez dès maintenant », « téléchargez notre livre blanc dès à présent »…
  • Placez le « call to action » au-dessus de la ligne de flottaison de l’Email,

4°) Les tests

Il n’y a pas de formule magique pour créer une campagne d’Emailing parfaite. Faire des tests sur des petits échantillons avant d’envoyer votre campagne à grande échelle vous permettra de savoir ce qui transforme le mieux. Avec l’expérience vous comprendrez ce qui fonctionne le mieux auprès de votre cible.
Le test A/B (A/B testing) est l’une des méthodes les plus efficaces pour comprendre ce qui fonctionne ou pas auprès de votre audience.
On peut tester à peu près tout en matière d’Emailings mais habituellement on se focalise sur les éléments suivants :

  • L’expéditeur,
  • L’objet de l’email,
  • Le design et la conception graphique,
  • Le « call to action »,
  • L’accroche et le contenu,
  • La police de caractères et les couleurs,
  • L’utilisation des images et des vidéos,
  • Le jour d’envoi (si le mardi et le jeudi sont connus pour être les jours les plus intéressants en terme de clics, il est préférable de faire des tests avant de lancer sa campagne Emailing à grande échelle),
  • L’heure d’envoi.

5°) Le mobile

Le mobile (smartphones et tablettes) tient une place de plus en plus importante dans la consultation d’Emails.
Pensez responsive design en adaptant le format et le contenu pour qu’il soit consultable à partir d’un PC mais aussi d’un mobile. Le responsive design améliore le taux de clics, d’où l’importance d’être « mobile friendly ».

 

Crédit photo : Fotolia