Etude : Les tendances du web en Europe

ComScore a réalisé une étude « 2013 Europe Digital Future in Focus » qui fournit un aperçu global du marché européen et identifie les tendances clés de l’usage d’internet, de la vidéo en ligne, du mobile et du search.

1°) 1/3 des internautes sont européens.

Les USA ne sont plus le centre de l’univers online passant de 66 % en 1996 à 13 % d’utilisateurs en 2012.

Internet dans le monde

Internet dans le monde

2°) Hausse du nombre d’internautes en 2012

408,3 millions d’Européens ont utilisé un ordinateur pour accéder à internet en décembre 2012. C’est 7 % de plus que l’année précédente. La Russie est le pays qui compte le plus d’internautes (61,3 millions), et c’est  l’Italie, qui a connu l’évolution la plus importante en un an (+17%). La France occupe la troisième place avec 43 millions de visiteurs uniques, derrière l’Allemagne (52,4 millions) mais devant le Royaume-Uni (39,4). L’audience de ce dernier continue cependant de croître de 5% alors que la croissance de celle de l’Hexagone aura été nulle en 2012.

Répartition et évolution de l'audience par pays

Répartition et évolution de l’audience par pays

3°) L’engagement des internautes par pays

La moyenne du temps passé sur internet en Europe est de 27 heures par mois. La France arrive en 6ème position et est  au dessus de la moyenne européenne avec 27,7 heures passées par les internautes par mois derrière la Finlande (27,8), la Pologne (29,3), la Hollande (30,6) la Turquie (31) et le Royaume-Uni (37,3).

C’est la Belgique qui a connu la plus forte croissance en Europe avec une augmentation de deux heures sur l’année du temps passé par chaque internaute. Cependant, le plat pays avec ses 22,4 heures passées sur internet chaque mois, reste toutefois en deçà de la moyenne européenne.

Ce sont les moins de 35 ans qui portent l’engagement sur Internet, avec près de 50% du temps passé total.

Engagement des internautes par pays

Engagement des internautes par pays

4°) Mobiles et tablettes : un marché hétérogène

Les cinq pays européens les plus importants comptent 241 millions de mobinautes :

  • l’Allemagne :  61 millions d’utilisateurs,
  • Le  Royaume-Uni : 49,5 millions,
  • L’Italie  : 48 millions,
  • La France : 47,5 millions,
  • L’Espagne : 35 millions.

Les taux de pénétration du mobile et de la tablette varient énormément selon les pays, preuve que l’Europe reste un marché très hétérogène à ce niveau.

Alors que le mobile et la tablette représentent plus d’un tiers des pages vues au Royaume-Uni, ils restent très anecdotiques en Pologne et en Turquie, en dessous des 5%. La France ne compte que 7,2% de trafic sur ces deux leviers.

Marché mobiles et tablettes

Marché mobiles et tablettes

5°) Internet devient social

Grâce à l’avènement de Facebook, Twitter, Pinterest etc… l’activité sur internet est devenue de plus en plus sociale où la moindre action, le moindre commentaire, acte d’achat ou écoute d’un titre peut se propager sur les réseaux sociaux instantanément. On comptabilise 6,7 heures passées par mois et par internaute sur des réseaux sociaux ou des blogs. Cela est devenue l’activité numéro 1 des interntautes.

Le social media sur internet

Le social media sur internet

6°) Augmentation des vidéos sur PC et mobile

Le nombre de personnes ayant visionné un contenu vidéo sur mobile a augmenté de 162% entre décembre 2011 et décembre 2012 contre seulement 5 % sur PC. Ils sont aujourd’hui près de 158,9 millions en Europe dans ce cas. Les éditeurs qui tirent le plus de profit de cet essor sont Google, Facebook et Vevo.

Les enjeux sont très importants, publicitairement parlant notamment. ComScore estime ainsi qu’au Royaume-Uni 28,8% des vidéos vues sur les sites d’informations sont des publicités. Au vue des CPM de ce format, les perspectives de profits sont très fortes.

Vidéos sur PC et mobile

Vidéos sur PC et mobile

7°) Les requêtes par site

Google reste leader avec plus 86 % de PDM, loin devant le Russe Yandex qui ne compte lui pour 10%. Bing ne réussit plus à se placer sur le podium et capte seulement 1% des recherches.

Les recherches ne se font plus uniquement sur les moteurs de recherche classiques mais également sur Facebook et Ebay, qui avec un peu moins de 90 millions de « chercheurs uniques » se situant devant Yandex.

Les requêtes par site

Les requêtes par site

Pour lire toute l’étude : 2013 Europe Digital Future in Focus Report