E-Mailing B2B : 10 pratiques à éviter pour améliorer le taux de délivrabilité

Une infographie sur les pratiques à bannir lors de la mise en place d’une campagne E-mailings en B2B.

Experian Marketing Services propose une infographie qui illustre d’une manière humoristique les pratiques à bannir quand il est question de la délivrabilité d’un message lors du lancement d’une campagne d’e-mailings.

La délivrabilité est un terme récurrent qui est au coeur des préoccupations quotidiennes des responsables marketing B2B. La délivrabilité est un ensemble de processs qui influe sur les performances globales d’une campagne d’emails. Elle se définie par le contenu de l’email, la réputation des adresses d’envoi, le rythme des campagnes d’email et la qualité de la base de données.

Le but ultime de l’opération étant que le message parvienne à son destinataire sans encombre. En d’autre terme, cela signifie que la campagne doit déjouer les pièges qui se dressent sur son passage, du filtrage antispam au blacklistage (finir sur liste noire). Un parcours semé d’embûches qui demande des compétences pointues et des méthodes rigoureuses.

D’où l’intérêt de comprendre les règles fixées par les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) et de mettre en place des campagnes d’emails qui garantissent un taux de délivrabilité maximum et le ROI (retour sur investissement) escompté.

Experian Marketing, illustre d’une manière humoristique les 10 conseils pour devenir un parfait spammeur :

1 – Sollicitez des adresses mails inactives depuis plus de 2 ans
2 – Envoyez sur des adresses provenant d’un vieux CD-Rom 5 millions d’adresses
3 – Ajoutez systématiquement des mots-clés et caractères utilisés par les spammeurs
4 – Ne dites jamais qui vous êtes ou changez régulièrement d’identité
5 – N’utilisez aucune norme d’authentification lors de vos envois comme DKIM ou SPF
6 – Faites de votre système de désabonnement un casse-tête chinois
7 – Continuez à solliciter les adresses NPAI (N’habite pas à l’adresse indiquée)
8 – Ne tenez pas compte des plaintes remontées par les webmails
9 – Sollicitez encore et encore ceux qui se sont désabonnées
10 – Ne passez pas par des professionnels qui connaissent les bonnes pratiques et sont en contact avec les FAI.

E-Mailing B2B : 10 conseils pour être un parfait spammer

E-Mailing B2B : 10 conseils pour être un parfait spammer

Pour lire tout l’article Experian

1 Comment