5 étapes pour réussir une campagne e-mailing en BtoB

L’e-mailing est un outil très efficace pour communiquer auprès des clients, des prospects et même des collaborateurs en BtoB. Pour être efficace, il y a 5 étapes à respecter.

1. Définir les KPI

Il s’agit de définir les Key Performance Indicator. Pour cela, il faut énumérer les objectifs que vous vous fixez pour votre campagne d’e-mailing. En d’autres termes, ce que vous voulez que les personnes qui recoivent votre e-mail fassent.

Quelques exemples :

  • Vous souhaitez que les personnes qui reçoivent votre e-mailing se rendent sur votre site
  • Vous souhaitez vendre X nouveaux produits
  • Vous souhaitez que les personnes complètent le questionnaire joint à votre e-mailing

2. Travailler le contenu 

En fonction des objectifs que vous vous êtes fixé, l’objet et le corps de votre e-mailing doivent être développés. La façon de l’écrire sera différente selon l’activité, les destinataires, le marché. Dans tous les cas faites en sorte de donner une touche personnelle pour éviter les spams. Evitez d’utiliser dans l’objet les termes tels que « gratuit », achetez maintenant » ou d’autres termes similaires. Evitez aussi d’utiliser les majuscules qui peuvent être considérées comme des spams. Utilisez l’objet comme une accroche explicite en rapport avec le corps de l’e-mailing utile au destinataire pour vous faire comprendre. Ne pas oublier d’utiliser des « call to action ». Ces boutons s’ils sont placés de façon appropriée dans le corps de l’e-mailing permettent de faire interagir vos destinataires et de les amener à réaliser l’action que vous vous êtes fixé comme « cliquez maintenant » ou « achetez maintenant » et atterrir sur la page d’un produit figurant sur votre site par exemple.

3. Améliorer le taux d’ouverture

Une fois que vous avez défini vos objectifs et le contenu de votre e-mailing, il faut vous préparer à l’envoyer. Pour cela vous devez choisir parmi grand nombre de fournisseurs de messagerie électronique (ESP). Pour cela prenez le temps de vérifier leur réputation. Il est préférable d’envoyer vos e-mailing par petite liste au lieu de les envoyer à toutes les adresses e-mails en même temps et de vous assurer au préalable que vos listes sont valides. Ces mesures sont primordiales pour améliorer votre taux d’ouverture.
S’il est nécessaire d’améliorer le taux d’ouverture et par là-même vous assurer une bonne exposition, ce taux ne suffit pas pour vous assurer une campagne à succès. En effet le succès d’une campagne d’e-mailing se mesure en fonction du nombre d’intéractions réalisées que vous vous êtes fixé en amont.

4. Tester la campagne

Si vous ne voulez pas envoyer votre e-mailing trop vite et le regretter quand il sera trop tard, il est crucial de faire des tests. Pour cela, testez et envoyez l’e-mailing à vos collègues par exemple de manière à avoir la possibilité de faire des motifications ou de corriger d’eventuelles erreurs avant l’envoi définitif.

5. Analyser les résultats

Faites des statistiques de la campagne pendant une semaine après l’envoi de votre e-mailing. Il est conseillé de suivre plus précisément l’intéraction plutôt que le taux d’ouverture. Pour cela récapitulez le nombre de fois que vos liens ont été cliqués, le nombre de fois que votre e-mailing à été transmis à une autre personne. Ces statistiques vous permettront de tirer des conclusions sur votre campagne et seront également très intéressantes pour l’élaboration de vos prochaines campagnes.
Pour lire tout l’article : exploreb2b.com