Transition numérique, quel impact pour les chefs d’entreprises et les salariés?

transition-numerique

Transition numérique

A l’occasion de la 10ème vague de l’Observatoire Social de l’Entreprise, réalisé par Ipsos et le CESI en partenariat avec Le Figaro, un focus sur la transition numérique et son impact pour les entreprises, du point de vue des chefs d’entreprises comme des salariés a été réalisé.
Nous vous présentons les résultats de cette étude.

Les salariés sont une majorité à déclarer que la transition numérique est un sujet stratégique (21 %) ou essentiel (31 %).
C’est une question qui apparaît plus particulièrement stratégique aux yeux des cadres (42 % contre 12 % des ouvriers), dans les grandes entreprises (31 % des salariés d’entreprises de 500 salariés et plus) et dans le secteur des services (26 %).
Les autres salariés jugent le sujet non essentiel (48 %).

Les chefs d’entreprises de moins de 250 salariés sont plus dubitatifs que les salariés. En effet, au global, moins d’un chef d’entreprise sur trois juge le sujet de la transition numérique stratégique ou essentiel pour son entreprise.
Les dirigeants d’entreprises de taille plus importante sont beaucoup plus convaincus de l’importance de la question (69 % pour les entreprises de 250 salariés et plus).

Pour l’ensemble des chefs d’entreprises, la transition numérique a des conséquences tangibles et notamment sur le niveau d’exigence de leurs clients (54 %), sur leur stratégie de relation clients (52 %) ou encore sur le degré de concurrence entre les entreprises dans leur secteur d’activité (51 %).

Pour les chefs d’entreprises comme pour les salariés, la transition numérique est davantage perçue comme une chance plutôt qu’une menace pour leur entreprise.
Une limite malgré cela et notamment pour les cadres et leur capacité à pouvoir se « déconnecter » en dehors des heures de travail.

Transition-numerique-quel-impact-pour-les-chefs-d-entreprises-et-les-salaries

Transition numérique

Selon les salariés, la transition numérique pourrait avoir un impact négatif sur les effectifs des entreprises ; 23 % pensent qu’ils vont baisser contre 16 % (dont 25 % de cadres) pensent qu’ils vont augmenter .
Pour les chefs d’entreprises, dans leur immense majorité, ils considèrent que la transition numérique n’aura pas d’impact sur le nombre de leur salariés (80 %).

Transition-numerique-quel-impact-pour-les-chefs-d-entreprises-et-les-salaries

Transition numérique

Dans cet environnement où les outils informatiques sont de plus en plus utilisés, les salariés seniors et les ouvriers sont à l’aise pour les utiliser à seulement 11 % contrairement à ceux de moins de 30 ans et aux cadres qui sont familiers à 80 %.
Dans ce contexte, 31 % des personnes interrogées sont en demande de formation pour améliorer leur maîtrise des outils informatiques.

Pour conclure, les chefs d’entreprises sont très partagés quant à l’importance des transformations engendrées par la transition numérique et leur vision dépend très fortement de la taille de la structure qu’ils dirigent.

Transition-numerique-quel-impact-pour-les-chefs-d-entreprises-et-les-salaries

Transition numérique

Pour prendre connaissance de l’étude complète cliquez sur ce lien

Crédit photo : Fotolia